Handivisible ?

Pourquoi ?

L'histoire

Je m’appelle Maïté FERDINAND, maman de 2 enfants j’ai eu un parcours atypique.
Suite à divers soucis de santé, et ayant une reconnaissance MDPH (Maison Départementale Des Personnes Handicapées), j’ai rencontré des difficultés dans certaines situations de la vie quotidienne, notamment le passage dans les files d’attente. En effet, il m’est très difficile d’avoir une position statique debout prolongée.
 
Maïté Ferdinand créatrice d'Handivisible
Savez-vous comment faut-il procéder dans une file d’attente pour une personne prioritaire ?
Vous vous engagez dans la file prioritaire, vous devez sortir votre carte qui justifie que vous êtes prioritaire. Puis, vous devez quémander votre place aux personnes qui se trouvent devant vous et justifier de votre handicap, autant de fois qu’il y a de personnes devant vous. Vous avez également la possibilité d’interpeller l’hôte de caisse ou d’accueil, mais ce n’est en général pas très discret. Dans certains lieux publics, les caisses prioritaires sont fermées, dans d’autres endroits publics, les files prioritaires sont inexistantes.
Bon nombre de personnes prioritaires n’osent pas sortir leur carte, n’osent pas quémander leur place par peur du regard des gens, par peur des remarques, par peur de conflits (puisque ces situations arrivent fréquemment). Certaines personnes préfèrent attendre, avec la douleur physique, ou emprunter une autre caisse plutôt que devoir subir des situations désagréables.


Connaissez-vous le handicap invisible ?
Si si, ça existe.
Ce sont des personnes avec de lourdes opérations qui ont gardé des difficultés au niveau mobilité par exemple, ou des personnes souffrant de maladies, telles que des maladies chroniques, auto-immunes, etc…. et bien d’autres que je ne pourrais pas citer tant la liste est longue. Le handicap n’est pas forcément visible et pourtant, les difficultés, les douleurs sont tout autant pénibles.
Alors imaginez une personnes en situation de handicap invisible engagée dans une file d’attente, qui la laissera passer si elle ne sort pas sa carte pour se justifier?
Ce ne sont ici qu’une infime quantité d’exemples. 

 

J’ai donc décidé, de chercher une solution qui pourrait convenir aux différents handicaps, et qui serait positionnable dans tous les lieux publics.
De nombreux mois se sont écoulés entre le moment où j’ai eu l’idée, le moment où j’ai décidé d’en parler, et le moment où j’ai décidé de me lancer. J’ai eu la chance de croiser des personnes bienveillantes sur mon chemin, des personnes qui ont cru en moi, qui ont cru en mon projet et à son utilité. J’ai rencontré des personnes dans ma situation, des personnes qui souffrent physiquement et psychologiquement de toutes ces situations qui les font se sentir rabaissées.

Pour que cela n’arrive plus jamais, j’ai décidé de mener mon projet jusqu’au bout, 
et je suis très fière de développer Handivisible pour toutes les personnes qui en ont besoin.

C'est quoi ?

Le produit

Il m’est venue l’idée de créer une solution de gestion de file d’attente pour toutes les personnes en situation de handicap possédant une carte prioritaire.   
 
 Handivisible se composera :
  • d’un émetteur : télécommande, application smartphone, et autres solutions à développer en fonction du handicap.

  • d’un récepteur : boîtier lumineux et sonore, positionné à la caisse, qui avertira l’hôte de caisse et les personnes en attente dans la file, qu’une personne dans la file d’attente est prioritaire.

L’hôte de caisse devra donc demander aux personnes valides de laisser leur place à la personne qui a actionné le dispositif.

le prototype du produit Handivisible

Je suis dans une démarche d’aide psychologique, où la personne handicapée n’a plus besoin de quémander sa place aux personnes qui se trouvent dans la file devant elle.  Quémander sa place autant de fois  qu’il y a de personnes devant elle, peut s’avérer être une véritable épreuve, d’autant plus si les remarques négatives et injurieuses se présentent. Par conséquent, la démarche devient également physique, puisque la personne va passer plus rapidement, elle souffrira donc moins à attendre dans la file.

 Le dispositif Handivisible sera simple, de petite taille mais efficace. Il sera visible des hôtes de caisse qui ne peuvent pas se permettre de regarder, chaque minute, dans la file d’attente, si une personne demande le passage prioritaire. Visible des personnes dans la file d’attente qui se préparont à céder leur place.

prototype produit Handivisible

J’insiste sur le fait qu’il sera de petite taille, car il se devra d’être adaptable dans tout lieu accueillant du public: boutiques diverses, pharmacies, mairies, préfectures, gares, aéroports, parcs d’attractions et accès aux manèges, salles de concerts et spectacles, etc…

En ce qui concerne les grandes et moyennes surfaces, il sera adaptable au rayon boucherie, fromagerie, poissonnerie, où le temps d’attente est parfois très long en cas de forte affluence.

Une version en borne portative sera également proposée pour des événements ponctuels, tels que des vides greniers avec stands, concerts en plein air, food truck, etc…

L’utilisation d’un émetteur unique pour chaque personne, permettra de déclencher le dispositif dans n’importe quel lieu équipé. Il pourra même, avec ce même émetteur, déclencher le dispositif dans les départements voisins s’il part en week-end, ainsi que partout en France lorsqu’il se déplacera en vacances.

Il conviendra de trouver différentes formes d’émetteurs, afin de répondre aux différentes formes de handicap.`
Les personnes qui ont donné leur accord pour participer au test qui a déjà été effectué, étaient enthousiastes face à ce dispositif. 
Elles y voient une véritable aide et soutien face à leur situation.